vendredi 19 janvier 2018

Le kéfir de fruit ou kéfir d'eau

Aujourd'hui, je vais vous présenter un de mes amis, qui côtoie ma vie depuis l'été dernier : le kéfir de fruit.
Kézako le kéfir de fruit?

Population de grains de kéfir de fruit



Il s'agit de grains translucides composés d'un mélange de levures et de bactéries.
Ces dernières permettent de fabriquer une boisson gazeuse, issue de fermentations, que vous pouvez aromatiser selon vos envies et vos goûts.

un seul grain
Cette boisson a forcément des effet sur notre flore intestinale, du fait de la présence de levures et de bactéries. Elle peut être constipante, ou laxative selon les personnes et les durées de fermentation.
Si elle a un effet sur notre microbiote intestinal, elle en a aussi sur notre humeur et notre système immunitaire, je rappelle que notre ventre est notre 2ème cerveau.

Certains lui prêtent des vertus contre le diabète, les douleurs rhumatismales, les soucis de digestion....
Personnellement, j'apprécie le goût, les p'tites bulles... l'impression de jouer au petit chimiste, les expériences culinaires, et voir se développer ces micro-organismes.
Je ne sais pas si le kéfir de fruit détient toutes les vertus et les avantages santé qu'on lui attribu, mais en tout cas, j'ai parfois l'impression que mon corps réclame cette boisson, comme si il en avait besoin.
Cet été, lors qu'une chaude journée, je voyais les gens sortir de leur glacière des bouteilles de soda bien fraiches, et moi qui eut été une grande consommatrice de Co*a C*la, je me disais que cela ne me tentais pas, mais je rêvais à un bon verre de kéfir de fruit bien frais.

Il existe aussi du kéfir de lait pour fabriquer ses yaourt à boire, ou ses fromages. Je n'ai pas encore testé... peut être un jour!?
Et aussi un kéfir de fruits avec d'autres bactéries/levures, qui est appelé souche HENA. Je ne connais pas la différence entre ces 2 kéfirs de fruits.


Alors voici le protocole pour obtenir une boisson fraiche et certainement bienfaisante pour notre habitation principale, à savoir notre corps.

Vous allez avoir besoin de :
 - 1 bocal en verre d'un litre
 - 1 bouteille de limonade vide de 1L aussi (plus si vous pouvez trouver)
 - 1 citron bio de préférence
 - figues sèches et bio
 - du sucre, je radote : bio mais pas complet (le rapadura et le moscovado sont trop nutritifs pour les grains qui finissent par dégénérer, à utiliser exceptionnellement)
 - des grains de kéfir de fruits


Il y a 2 étapes à respecter.

La 1ere que l'on appelle F1 (pour Fermentation 1) est toujours la même :
Mettre dans un bocal de 1 litre :
 - 20 gr de grains de kéfir (2 cuillères à dessert bien pleines)
 - 20 gr de sucre (2 cuillères à dessert aussi)
 - 1 rondelle de citron
 - 1 figue séchée
 - remplir avec de l'eau (du robinet filtrée ou seulement décantée pendant 1 heure)
C'est l'histoire du bocal, des grains de kéfir, du sucre, de la rondelle de citron et de la figue séchée
Mettre une compresse dessus ou un tissus fin pour éviter les moucherons (qui adorent venir se noyer dedans en été) et laisser à température ambiante pendant 24 à 48h.
Durant ce laps de temps la figue va remonter à la surface.Vous pourrez voir aussi parfois les grains de kéfir "danser", faisant les ludions, ils montent et descendent dans le liquide.
Les puristes vous diront qu'il faut se tenir à cette recette, que si vous la changez les grains que vous obtiendrez ne pourront pas être donnés à un tiers car ils sont "corrompus".
Aussi je vous conseille de faire fructifier vos grains et d'en conserver pour faire des expériences en remplaçant le citron par de la clémentine, ou bien la figue par une datte, un abricot sec...

On laisse au repos 24h

Une fois la 1ere fermentation F1 effectuée, on passe à l'étape suivante.


24h plus tard,la figue est remontée

La fermentation 2 ou F2 : 
Prendre une bouteille de limonade de 1L voire 1.5L si vous trouvez. il faut une bouteille à fermeture mécanique, (pas de bouchon à vis)

On filtre le liquide obtenu après la F1

C'est important de prendre un récipient conçu pour résister aux pressions des boissons gazeuses, pas une bouteille décorative comme on peut en trouver dans des magasins de décoration par exemple.
Récupérer la figue et le citron qui doivent flotter à la surface de votre bocal, et filtrer à l'aide d'un chinois et d'un entonnoir le liquide obtenu précédemment.

Vous pouvez alors aromatiser votre boisson à ce moment là.
Morceaux de fruits (pomme, bananes, mangue, poire, fraises, pèche, framboise...) jus de fruits (orange, de pomme....), feuilles aromatiques (menthe, verveine, thym...), épices (cardamome, badiane, cannelle...), thé, infusion, fruits secs (raisins, banane, fraise....), créer des joyeux mélanges de ce que vous aimez, de ce que vous avez, à la découverte de goûts à chaque fois différents.

Veillez à toujours laisser un vide au dessus du liquide, de ne pas trop remplir la bouteille qui peut monter en pression et "exploser" si la place vient à manquer pour le gaz.
Dégazer régulièrement si vous y mettez des fruits sucrés (le sucre va rapidement être dégradé et les bulles apparaitre et donc la pression augmentée).
Aromatisée : gingembre, clémentine (jus et 1/2 quartiers)
Laisser alors cette bouteille fermée hermétiquement (si vous souhaitez des bulles, sinon ne fermez pas) à température ambiante 12 à 24h avant de consommer. La mettre au frais ensuite pour ralentir le processus de fermentation.
Vous pouvez conserver plusieurs jours la boisson qui deviendra acide et aigre comme un vinaigre par la suite (je n'ai jamais eu le cas même après 1 semaine, de toute façon elle est bu avant dans la majorité des cas) 
Lors de l'ouverture de la bouteille, attention à la douche, vous verrez que la pression peut être forte, et le liquide peut avoir envi d'envahir brusquement votre maison. On anticipe comme avec une bouteille de cidre un peu secouée :D

Ca bulle, ca bulle....


Vous pouvez bien entendu relancer une F1 avec les grains que vous avez filtrés.
Plus il y a de grains, et plus il leur faut de la place et les nourrir. Essayer de respecter le plus possible:
20gr de grain + même poids en sucre + 1 rondelle de citron + 1 figue dans 1L d'eau
Vous pouvez sinon les conserver au frais dans de l'eau (changer l'eau tous les 15 jours). Vous les réactiverez avec de l'eau sucrée au moment voulu.

Pour information les grains de kéfir ne se vendent pas.Vous trouverez des groupes  sur des réseaux sociaux pour vous en procurer gratuitement, ou par le biais (parfois) de magasins bio.

Si vous en voulez dans la région d'Angers ou de Segré, n'hésitez pas à me contacter.

Bonne expérimentation !

Kéfir prêt à être dégusté, aromatisé : jus de pomme

lundi 1 janvier 2018

Nouvelle année 2018

Je vous souhaite à tous une très bonne nouvelle année.
Que 2018 soit sous le signe de la paix, de la sérénité, de l'espoir, des rêves, de la gentillesse et de la gratitude.

Souvent on me dit "surtout la santé"
oui
mais pas que!

Je connais des gens en pleine santé qui sont malheureux, et d'autres qui malgré leur santé fragile sont heureux et transmettent leur bonheur.

N'oubliez pas que c'est vous qui fabriquez votre bonheur, c'est à vous de décider de voir le verre à moitié plein. Cela se travaille si ce n'est pas un automatisme.
Et ça fonctionne.

Alors souhaitez-vous, à vous même une très bonne année et travaillez sur ce projet à long terme!
:)

vendredi 22 décembre 2017

Recette du jus de pomme chaud aux épices

Une petite recette pour se réchauffer par ce temps froid, pour se cocooner chez soi et se faire du bien tout simplement.
C'est une reprise de la recette du vin chaud, mais pour tout le monde.


Pour une boisson réconfortante à partager, le soir du réveillon par exemple, il vous faut :
   -  1 L de jus de pomme bio
   -  2 clous de girofle
   -  1 bâton de cannelle
   -  1 morceau de 2 cm de gingembre frais
   -  2 gousses de graines  cardamome
   -  1/2 orange ou 1 clémentine coupée en rondelle

Faire chauffer le jus de pomme jusqu’à l'apparition de petites bulles (ne pas faire bouillir).
Eteindre le feu et mettre les épices dans le jus chaud.
Laisser infuser pendant 15 à 20 minutes (plus si vous le souhaitez plus épicé)
Déguster.

Vous avez vu? Même l'orange à un petit cœur

Un régal au retour d'une promenade en foret ou dans la neige.

Les épices indiquées peuvent bien sûr être modifiées en fonction de vos gouts. La recette indiquée est celle que j'ai faite lors d'une animation de la bibliothèque de mon village, je l'ai faite avec ce que j'avais sous la main.
Vous pouvez y mettre de la badiane, du réglisse, de la verveine citronnée....Vous adaptez comme vous aimez!


Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année à profiter de vos proches.
A très bientôt.

samedi 11 novembre 2017

Recette des panisses (vegan, sans gluten)

Encore une petite recette pour vos apéritifs, avec tout pleins de bonnes protéines végétales.

Je l'ai faite à l'occasion d'une fête qui se déroulait dans mon village, et il n'en restait pas un.
Bon, j'ai pris des photos de la préparation, mais pressée par le temps j'ai oublié d'en faire après cuisson. :D
Lorsque j'en referais je mettrais la dernière photo, entre la cuisson et la dégustation :)

Qu'est ce que des panisses?
Ce sont de petites galettes de farine de pois chiches, végans et sans gluten, que l'on peut déguster toutes chaudes à l'apéritif ou bien en petits dés dans une salade.
Elles sont originaires du contour méditerranéen, on parle des panisses de l'Estaque, ou des panisses de Nice, et peut être viennent elles d'Italie?

Quelque soit leur origine, c'est super bon, alors sans plus attendre voici la recette :
(à préparer la veille)
     - 250 gr de farine de pois chiche
     - 1L d'eau
     - 1 gousse d'ail
     - 2 cs d'huile d'olive
     - 1 cs de gros sel marin gris
     - un peu de sel et de poivre pour l’après cuisson
et du temps!




Préparer un moule en le huilant, personnellement, j'ai utilisé un plat à cake en verre.


mélange eau, huile, sel et ail


Mettre 1/2L d'eau dans une casserole avec le gros sel, les 2cs d'huile d'olive, et la gousse d'ail dégermée. Faire chauffer.







mélange eau et farine de pois chiches
Pendant ce temps là, mettre la farine dans un saladier et la délayer petit à petit avec le 1/2L d'eau à température ambiante. Pour éviter les grumeaux, ajouter l'eau lentement mais mélanger rapidement.
si malgré cela des grumeaux persistent, vous pouvez filtrer à l'aide d'un chinois ou d'une passoire, ou bien mixer la préparation pour la rendre homogène.
Une fois la pâte obtenue sans grumeaux et la préparation liquide bien chaude, verser le mélange eau/huile sur la pâte à base de farine en mélangeant bien.


On remet sur le feu...
... et on laisse épaissir!

Remettre le tout dans la casserole, et faites chauffer à nouveau comme une pâte chou, c'est à dire qu'il faut dessécher la pâte, en tournant tout le temps, pendant 10 à 15 minutes, jusqu'à ce qu'elle se détache des parois.
Enlever la gousse d'ail lorsque vous la croisez.
(Ne me remerciez pas, vous aller avoir de beaux biscotos après, mais que d'un seul bras!)


Dans un moule huilé

 Une fois atteint cette texture, transvaser rapidement la préparation dans votre moule, car cela fige vite.
Certains le mettent directement sur un film étirable transparent, et forment un boudin afin d'avoir des panisses ronds.
Laissez refroidir, et le mettre dans le réfrigérateur pour 12h.




On démoule
On tranche

Ensuite démouler le "flan" de pois chiche et couper le en tranches.
Il vous reste à faire frire ces tranches dans de l'huile bien chaude, soit dans une friteuse ou dans une poêle bien chaude avec de l'huile d'olive.


Saler et poivrer à votre convenance, et déguster  lorsque le panisse est encore chaud, croquant à l'extérieur et fondant à l’intérieur.

Bon appétit.

vendredi 20 octobre 2017

Le gâteau invisible aux pommes

Bonjour à vous,
Voici, une petite recette bien de saison, légère et pas trop sucrée, qui termine le repas délicatement.
Il s'agit du gâteau invisible aux pommes.

Bon je l'ai fait aux pommes, mais il est tout à fait possible de le faire avec d'autres fruits, tels des poires, et même faire des mélanges pommes/poires et pour les plus gourmands rajouter des pépites de chocolats, des éclats de noix...
Il n'y a pas de limitation, laissez votre imagination prendre le pas sur cette recette.

Pour un plat carré de 20 cm*20cm environ, il vous faudra :
  - 4 grosses pommes ou 6 petites (bio)
  - 2 œufs
  - 30 gr de sucre + un peu pour le plat
  - 30 gr de beurre fondu (ou d'huile)
  - 100 gr de farine tamisée (pour une version sans gluten remplacer par 70 gr de fécule de maïs ou maïzena)
  - 1/2 sachet de levure (ou bien une belle pincée de bicarbonate +1CS de jus de citron)
  - 10 cl de lait végétal ou non
  - un arôme (facultatif) exemple: 1 pincée de cannelle ou de la vanille ou encore 1CS de rhum, ou même 1 CS d'alcool de noix...

Préchauffer le four thermostat 6 (180°C)
Beurrer un plat carré de 20 cm sur 20 cm, et au lieu de le fariner vous le sucrez.
Battre les œufs avec le sucre, ajouter le beurre fondu puis la farine et la levure (ou bicarbonate et ajouter le jus de citron au dernier moment). Incorporer ensuite le lait et l'arôme choisi.
Peler les pommes et découper les en quartiers.
Epépinez-les, puis coupez-les en fines lamelles à la mandoline si possible.
Les mettre ensuite directement dans la pâte liquide afin que les pommes ne s'oxydent pas.
Mélanger délicatement pour ne pas les casser.
Une fois toutes les pommes incorporées,verser l'appareil dans le plat beurré, et faire cuire 50 minutes.

Laissez-le refroidir et dégustez.
Peut être servi tel quel, saupoudré de sucre glace ou accompagné d'une boule de glace à la vanille et/ou du chocolat fondu.
Il est ou mon gâteau? bah je crois qu'il n'y en a plus!
Gâteau invisible aux pommes

Bon appétit!

jeudi 7 septembre 2017

Que mange-t-on en... septembre?

Oh mais voilà un certain temps que je n'ai rien publié sur cette page.
Je vais me rattraper :)
Les bonnes résolutions de la rentrée.
Mais ne croyez pas que je me suis endormie sur mes lauriers, non, non.
J'ai animé des ateliers sur les plantes aromatiques lors de la fête de l'amitié de "Génération Mouvement", et j'ai travaillé sur tout un tas de projets personnels aussi.

Mais parlons de nos futurs repas de Septembre :



Septembre est un mois encore très riche en fruits et légumes, alors profitez-en!
Je vous conseille de manger de saison et là nous n'avons que l'embarras du choix.

Une tite recette?

Allez, vous connaissez le taboulé végétal?
Sans gluten et pour faire le plein de vitamines?

Non !?  Alors vous prenez un chou-fleur, bien blanc, bien frais (bio et local de préférence).
Vous coupez les rosettes et les lavez rapidement en les passant sous l'eau.
Mettez-les dans un mixer et par petits à-coups réduisez-le en petits grain comme une semoule.
Coupez des tomates en petits dés, et faites de même avec un concombre.
Mélangez le tout.
Ajoutez un jus de citron, et des herbes aromatiques : persil, menthe, ciboulette.... ce que vous aimez.

Et voilà, c'est prêt!
Un vrai régal.
Une salade fraicheur pour bénéficier de tous les bienfaits des ingrédients que vous mettrez à l’intérieur.
Bon appétit.

vendredi 3 mars 2017

Petite sortie botanique

Bonjour,

Je vous propose aujourd'hui de vous emmener en sortie botanique dans le Maine et Loire (dep. 49)
Toutes les photos ont été prises ce jour, vendredi 3 mars 2017.

Le printemps est là, les petites fleurs commencent à faire des petites tâches de couleurs par ci par là, très discrètes pour certaines, un peu moins pour d'autres.
Du soleil ce matin, mais des occupations, et cet après-midi c'était un peu pus couvert et le vent était gênant pour les macros, mais qu'à cela ne tienne on va ensemble reconnaitre certaines plantes.
(Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir)

On commence?
Allez, c'est parti :




Le pissenlit que tout le monde connait, aussi appelé "Dent-de-Lion" (Taraxacum officinalis)






La pâquerette (Bellis perennis)







Un peu plus compliqué, elles foisonnent à cette période dans les sous-bois, au bord des routes :
la ficaire fausse renoncule (Ranunculus ficaria)

 



Une primevère sauvage (Primula)
Le coucou est aussi de la famille des primevères, mais je n'en ai pas vu.




.

Une véronique à feuille de lierre (aliasVeronica hederifolia)
plus discrète que sa cousine...







..la véronique de Perse (Veronica persica).









La violette odorante (Viola odorata) avec un parfum très léger mais bien présent, à ne pas confondre avec la pensée.








Le lamier pourpre (Lamium purpureum)








Le séneçon commun (Senecio vulgaris) que l'on trouve partout en ville.









La potentille faux-fraisier (Potentilla sterilis), la feuille et la fleur sont trompeuses, mais le fruit ne sera pas comestible.







et enfin la petite dernière de cette balade, la fumeterre (Fumaria).
Je ne sais pas quelle variété par contre, j'hésite entre la fumeterre officinale et la fumeterre grimpante? Je chercherai plus précisément dans une flore départementale.


J'espère que cette petite sortie vous aura plu.
A bientôt pour de nouvelles aventures :)
Et bon week-end!

jeudi 2 mars 2017

Que mange t-on... en mars?


 Pas des fraises d'Espagne ça c'est sûr! Et poutant on commence à les voir sur les étals :/

Avec des carottes, je vous proposerais bien un jus de légumes en apéritif : carotte, céléri branche et jus de citron... un régal.

Et ensuite, une petite purée de panais, excellent avec de la viande blanche.

Bon appétit!

jeudi 2 février 2017

Que mange t-on... en février?

Ho la la que le temps passe vite, déjà le mois de février.

Aujourd'hui, nous sommes le 2 février et donc le jour de la chandeleur.
N'oubliez pas de faire de bonnes crêpes (recettes ici ) pour régaler tout le monde et pour fêter dignement l'arrivée du printemps.
vous me dites que ce n'est pas encore le printemps?
Ho mais si. nous fêtons le printemps dans le calendrier, le 21 mars) à son apogée, c'est à dire à son maximum, il a donc déjà commencé avant, et c'est aujourd'hui. Les crêpes rondes et dorées représentant le soleil qui revient, les jours qui ont déjà bien rallongés.


Une petite recette?

Allez c'est parti, cela va être surtout une petite idée de crêpes salées pour ce soir.
Faites une fondue de poireaux en déglaçant avec du vin blanc, et avec une pointe de crème, salez, poivrez.
Si vous avez des coquilles St Jacques ou des pétoncles, faites les revenir légérement dans du beurre, flambez les si vous le souhaitez à l'armagnac ou au cognac.
Dressez la crêpe, en y mettant un fond de fondue de poireaux, quelques morceaux de saumon (ou truite) fumé(e), ou les noix de St Jacques/pétoncles, ciselez de la ciboulette ou de l'aneth dessus pour sublimer les saveurs et servez bien chaud .
Bon appétit :)

vendredi 6 janvier 2017

Que mange t-on? ... en janvier


Ho, tout un tas de bonnes choses à manger.
En ce mois de janvier après les fêtes, je vous encourage à favoriser les crucifères : les choux.
Mais pas que : bouillons, potages, pot au feu... sans oublier les crudités, même si le temps est froid commencez votre repas par une petite salade : endives, mâche, carottes rapées (ajouter un peu de céleri ou de radis noir pour varier les goûts), salade verte...

Une petite recette en passant?
Ok, alors vous achetez un chou chinois bio de préférence, et une barquette de lardons.
Faites revenir les lardons dans une poêle sans matière grasse. Une fois qu'ils sont légèrement dorés et qu'ils ont bien rendu leur gras, les mettre dans une assiette en conservant le gras dans la poêle.
Émincer le chou en petites lanières et le mettre dans la poêle (qui doit être assez grande, même si cela réduit beaucoup). Couvrir et laisser cuire le chou doucement, en mélangeant de temps en temps.
Une fois les feuilles bien cuites, remettre les lardons et mélanger.
Saler, poivrer à votre convenance, et servir bien chaud.

Optionnel, vous pouvez rajouter un peu de crème (végétale ou non).

Régalez-vous!